nature-landscape-blue-ocean-boat-sailing-sea-mood-wallpaper-1.jpg
portrait eric.png
c47b9074c7ba4c1db583b6d94ef99761.jpg
726-eric-tabarly-le-pere-fondateur-de-la-625x0    -1.jpg
Birch.1978.CF.small.jpg
olympus 2.jpg
arrivée premier rhum 1978.jpg
nature-landscape-blue-ocean-boat-sailing-sea-mood-wallpaper-1.jpg

SAILING LEGENDS


SCROLL DOWN

SAILING LEGENDS


La mer a ses légendes; il y eu des bateaux et des marins légendaires. C’est sur leurs traces et en leur honneur que Loïck Peyron se lance dans de nouvelles aventures.

Le 2 mai 2016, en hommage à Eric Tabarly c'est à bord de PEN DUICK II, en configuration d'origine, que Loïck prendra le départ de The TRANSAT, dont il est triple vainqueur et tenant du titre. Puis, en novembre 2018, c'est à bord du petit trimaran "Happy", sister ship d'Olympus, que Loïck (actuel détenteur) participera à la Route du Rhum, en hommage à Mike Birch, son maitre "Jedi" vainqueur de la première édition en 1978.

portrait eric.png

ERIC TABARLY


SCROLL DOWN

ERIC TABARLY


Architecte et concepteur de génie, marin d’exception, Éric Tabarly n’a cessé d’être précurseur en matière de construction de bateaux. En 1964, Pen Duick II est le premier voilier d’Éric conçu spécialement pour une transat en solitaire. En 1965, Eric découvre le multicoque et est convaincu que l’avenir leur appartient. Son trimaran Pen Duick IV, mis à l’eau en 1968 sera révolutionnaire, comme le seront tous les Pen Duick.

c47b9074c7ba4c1db583b6d94ef99761.jpg

PEN DUICK II


SCROLL DOWN

PEN DUICK II


Ce ketch portant le N°14 est considéré comme l’un des plus illustres bateaux de plaisance français. La victoire aux USA, devant les Britanniques n’ouvre pas seulement la porte des compétitions océaniques, elle ouvre la voie au monde de la plaisance promis à un bel avenir. Pen Duick II, révèle les compétences manoeuvrières de Tabarly, mais aussi sa clairvoyance architecturale. Co-dessiné par Gilles Costantini et construit en contreplaqué à la Trinité sur mer, c'est trente ans après sa victoire, qu'une association entreprendra sa rénovation. Aujourd’hui, le célèbre ketch continue de former des marins au sein de l’Ecole Nationale de voile.

726-eric-tabarly-le-pere-fondateur-de-la-625x0    -1.jpg

tHE TRANSAT


SCROLL DOWN

tHE TRANSAT


The TRANSAT, est une course en solitaire à la voile d'Est en Ouest, entre l'Europe et l'Amérique du Nord. Elle a lieu principalement contre les vents dominants, et les dépressions y sont fréquentes. D'abord sur la route Plymouth - Newport, elle arrive désormais à New York. Port d'arrivée de la toute première édition en 1960. Doyenne des courses en solitaire, elle a contribué à faire de ses vainqueurs des légendes de la voile, comme Éric Tabarly, double lauréat (1964, 1976), ou encore Alain Colas, premier en 1972 sur Pen Duick IV, qui disparaîtra six ans plus tard, lors de la première Route du Rhum, sur ce même trimaran rebaptisé Manureva.

Cette course a souvent souri aux Français, puisqu'outre les marins mentionnés ci-dessus, Yvon Fauconnier l'a emporté en 1984, Philippe Poupon en 1988, Loïck Peyron en 1992, 1996, 2008, Francis Joyon 2000, Michel Desjoyeaux en 2004, soit dix victoires françaises en 13 épreuves. Loïck Peyron est le seul à cumuler trois succès sur cette épreuve.


Birch.1978.CF.small.jpg

MIKE BIRCH


Mon maitre Jedi

SCROLL DOWN

MIKE BIRCH


Mon maitre Jedi

"J’ai rencontré Mike Birch un an après sa mémorable victoire dans la route du rhum 78. Nous étions concurrents sur la solitaire du Figaro 1980. Novembre 1982, J’ai 22 ans et vient de terminer mon premier Rhum sur un autre petit trimaran jaune. Dans la marina de Pointe à pitre, j’amarre mon bateau à coté de celui de Mike Birch le magnifique catamaran «VITAL» arrivé troisième et dont je tombe immédiatement amoureux. Quelques mois plus tard, au sud de l’Angleterre, je navigue pour la première fois avec mon maitre JEDI. Nous allons partager ensemble deux années passionnantes, lesquelles furent parmi les plus fondatrices de ma formation continue dans cette dure école qu’est la course au large"  LP

Si Eric était un chêne, Mike est un roseau. D'origine canadienne, il a exercé tout les métiers: cow-boy adepte de rodéo, chercheur d'or, mécanicien sur de vieux cargo à charbon. Il se découvre une passion pour la voile assez tardivement et devient convoyeur de bateaux de plaisance. Cette exigence de naviguer vite pour gagner sa vie tout en respectant le matériel fera de lui, l'un des meilleurs marins en multicoque. En 1976, il prend le départ de la Transat anglaise, à bord du Third Turtle, le plus petit trimaran de la flotte et décroche la deuxième place du podium. 

1976

1978

olympus 2.jpg

OLYMPUS


SCROLL DOWN

OLYMPUS



A la fin des années 1970, la course au large va changer de physionomie grâce à deux américains, l'architecte Dick Newick et Walter Greene. Ce sont les « Gourous » du multicoque. Walter, génial constructeur, va prêter à Mike ce petit trimaran jaune, fraîchement sortit du hangar. 

arrivée premier rhum 1978.jpg

ROUTE DU RHUM


SCROLL DOWN

ROUTE DU RHUM


En 1978, La première Route du Rhum est la transat de la liberté : monos et multicoques s'affrontent sur un parcours inédit de St-Malo à Pointe à Pitre. 23 jours de course plus tard, l'incroyable se produit : Kriter V, le long cigare bleu de Michel Malinowski, solidement installé en tête de la course jusqu'à deux milles de l'arrivée assiste impuissant au retour spectaculaire d'OLYMPUS, skippé par Mike Birch.

Le petit trimaran jaune fond sur la ligne d'arrivée, coiffant sur le fil le fin monocoque favori. Un écart de 98 secondes après une épique traversée de l'Atlantique.

Les images font le tour de la planète, la course au large entre dans une nouvelle dimension.